NOUVEAU – Groupes de paroles

[English version below]

Mon médecin m’a dit que je devrais parler à un-e psychologue ou à un-e coach pour reprendre ma vie en main après mon burn-out. Il avait raison, et sans son soutien et celui de mon psychothérapeute, mon rétablissement aurait sans doute été moins évident. Ce qu’il n’a pas mentionné cependant, c’est le bénéfice d’avoir des échanges bienveillants avec des personnes qui comprennent ce que vous vivez parce qu’elles ont vécu exactement la même chose. C’est en cela que nous voulons aider les personnes qui ont vécu un burnout. 

Il existe autant de burnouts que de types de personnes, et ce qui fonctionne pour une personne peut ne pas fonctionner pour une autre, mais le partage d’expériences a beaucoup d’avantages. 

Premièrement, cela brise l’isolement que beaucoup ressentent lorsqu’ils-elles vivent un burnout. Cela vous montre que vous n’êtes pas le-la seul-e à qui cela est arrivé et vous permet de nouer des liens avec d’autres qui partagent cette expérience. 

Cela peut aussi aider de manière pratique. Avez-vous considéré le yoga du rire ? Vous pensez que l’organisation de la maison éliminerait une partie de la pression ? Vous voulez acquérir de nouveaux talents ou remettre en valeur des talents mis de côté ? D’autres ont peut-être essayé des choses que vous n’avez pas encore testées et pourraient vous donner des idées pour faire une pause ou vous aider à vous rétablir. 

En septembre, nous recherchons des personnes pour le premier groupe de discussion Madame Papillon. Notre merveilleuse psychologue Ikram accompagnera le groupe francophone pour une série de six sessions afin de partager des expériences, échanger des idées et reconstruire des vies. Si vous êtes une femme actuellement en burn-out, ou si vous vous êtes récemment rétabli, contactez-nous et rejoignez-nous !

hello@madamepapillon.org

NEW – Discussion groups

My doctor told me I should speak to a psychologist or a coach to get my life back after my burnout. He was right, and without his support and that of my psychotherapist, my recovery might not have been so straight forward. What he didn’t tell me though, and what we want to help others access is the warm hug of a chat with someone who understands what you are going through because they have been through the exact same thing. 

There are as many kinds of burnout as there are types of people, and what works for one person might not work for the next, but sharing experiences has so many benefits. First, it breaks the isolation so many feel when going through burnout. It shows you that you’re not the only one this has happened to and allows you to form links with others who share a life experience with you.

It can also help in practical ways. Considered laughter yoga? Think home organising would remove some of the pressure? Want to learn new creative skills or rediscover old talents? Others may have tried things that you haven’t come across yet and could give you insights and ideas for ways that could give you a break right away or help your recovery.

In September, we are starting the recruitment for the first Madame Papillon discussion group. Our wonderful psychologist Ikram will be accompanying the French-speaking group through a series of six sessions to share experiences, exchange ideas and rebuild lives. If you are a woman who finds yourself in burnout right now, or if you have recently recovered, get in touch and join us!

hello@madamepapillon.org

Leave a Reply